Parlons design avec Jeroen Thys Van den Audenaerde
Pour nous, le designer Jeroen Thys Van den Audenaerde est le cerveau créatif derrière la Loire et le fauteuil Montreal. Pour le monde, il est également directeur créatif du groupe Van Marcke, fondateur d'Open Studio et designer professionnel indépendant. Avec plus de 20 ans d'expérience, il incarne l'architecture intérieure. Nous l'avons interrogé sur les choses qui l'animent en tant qu'expert en design d'ameublement.

Qu'est-ce qu'un bon design d'ameublement selon vous ?

"Un bon design a une fonction claire, répond aux attentes et est élégant dans sa forme. Cela le rend généralement intemporel. Un design qui ne tourne qu'autour de l'esthétique est selon moi gratuit. Ce n'est pas la forme, mais l'idée derrière le design qui compte le plus pour moi. Cette pensée conceptuelle est ma force."

"Un meuble n'a pas besoin d'être trop à la mode à mon avis, mais doit transcender la mode. Les proportions jouent souvent un rôle à cet égard. Le nombre d'or est toujours un succès. De plus, je préfère des matériaux de qualité et des détails bien réfléchis qui soutiennent l'idée de base.” 

Un design qui ne tourne qu'autour de l'esthétique est selon moi gratuit. Ce n'est pas la forme, mais l'idée derrière le design qui compte le plus pour moi. Cette pensée conceptuelle est ma force.

Jeroen Thys Van den Audenaerde

Où puisez-vous votre inspiration ?

"Le plus souvent, un projet commence par un énoncé de conception: quel meuble, pour quel groupe cible, quelle gamme de prix, quel secteur, quelles fonctions... Plus l'énoncé est clairement défini, plus il m'est facile de trouver un point de départ pour ma conception. Parce que je regarde le monde avec un esprit ouvert, je peux trouver l'inspiration partout : formes, situations, demandes des clients, voyages, couleurs, art, architecture, design automobile... Je réussis à mettre ces images dans ma tête et à les utiliser pour concevoir." 

« Par exemple, pour l'armoire Loire, j'ai été inspiré par l'environnement. Le studio de design de Recor Home est d'ailleurs situé dans un ancien bâtiment industriel avec des fenêtres en acier typiques. J'ai injecté cette idée dans une belle vitrine à caractère rural. »

Est-ce aussi le design Recor dont vous êtes le plus fier ?

"Oh, j'aime tous les designs que j'ai réalisés, dans leur énoncé de conception. Je n'ai qu'une fille, mais je suppose que c'est comparable à la question de savoir qui est votre enfant préféré. Si je dois quand même en choisir un, c'est celui du fauteuil Montreal. Parce que ce design correspond le plus à mon style personnel, à qui je suis... Je me suis inspiré des bâtiments modernistes dans lesquels des formes cylindriques alternent avec des formes rectangulaires. Les formes rondes symbolisent un côté doux et féminin. D'où le coussin. Le côté dur et masculin est une forme plus tendue."

Avez-vous constaté des évolutions dans le design d'ameublement au cours de votre carrière ?

"Oui et non. En fin de compte, tout commence par une feuille blanche et un chouette concept. Ce sont les connaissances, le talent et l'expérience du designer qui font le design. Les nouvelles technologies comme l'impression 3D et les logiciels facilitent les choses." "Bien entendu, ces mêmes outils accélèrent aussi considérablement le processus de conception. Auparavant, il nous fallait deux ou trois ans pour une collection. Aujourd'hui, l'expérimentation est plus facile. Et pour le client aussi, c'est bien de voir un dessin en 3D tout de suite au lieu d'un dessin ou d'une maquette factice." "L'inconvénient, c'est la rapidité. Lors du salon du design d'intérieur de Milan, par exemple, nous voyons chaque année les derniers prototypes, qui ne sont même pas entrés en production. Je ne veux pas pratiquer ce genre de design."

door Jeroen Thys Van Den Audenaerde
ONTWERPER
Jeroen est né en 1973 à Malines. Il a étudié le Design d'Intérieur à l’université 'Sint-Lukas' à Bruxelles et a travaillé ensuite pour Bulo. Plus tard, il a enseigné la conception de meubles à l’université Lessius de Malines. Jeroen crée pour le groupe Recor, Barth Design Furniture, Van Marcke et Open Studio.

Articles connexes Tous articles

Vive les cent ans du Bauhaus !
Le mouvement artistique du Bauhaus a vu le jour à Weimar, en Allemagne, en 1919. Sous la direction de l'architecte progressiste Walter Gropius, puis de Mies van der Rohe, la nouvelle école incarnait une architecture fonctionnelle, moderne et minimaliste. Bien que le Bauhaus ait dû fermer ses portes dès 1933 sous la pression nazie, la philosophie perdure encore un siècle plus tard. Un toast à ce mouvement révolutionnaire !
Tous est dans les détails: Nagoya
Inspiré par l'intérieur japonais, le designer Frederik Delbart a eu l'idée de concevoir une assise dont le fil conducteur dans la conception est la simplicité. Un objet qui, à première vue, ne demande pas trop d'attention dans la pièce, mais qui fait preuve d'un souci du détail. Une assise confortable qui prouve que design et confort peuvent aller de pair. Nous nous arrêtons sur les détails uniques de ce meuble flottant qui, malgré sa simplicité, vous invite à vous asseoir et à rester assis.
Œuvres d'art : Archiduc
Derrière chacune de nos conceptions de meubles réside un récit puissant. Quelque chose qui allie l'idée et l'esthétique pour faire de la pièce d'ameublement une œuvre d'art. Cette fois, nous avons demandé au designer Frederik Delbart d'approfondir l'histoire derrière l'Archiduc, un canapé conçu pour les jeunes branchés dont l'intérieur doit être au moins aussi flexible que leur style de vie.

Chargez plus

Cherchez un point de vente chez vous